NANTES S'IMPOSE

EN LABORATOIRE

DE L’ÉGALITÉ

FEMMES-HOMMES

Printemps des Fameuses

LE PRINTEMPS DES FAMEUSES 2017

De Laurence Parisot à Jeanne Cherhal, le Printemps des Fameuses a réuni 35 intervenant.e.s et 720 personnes, ce vendredi 17 mars 2017 à Stereolux. De quoi faire de l’événement le premier festival grand public de l’égalité femmes-hommes en France.

« L’égalité est le plus beau mot de notre devise républicaine mais aussi le plus difficile. » En ouvrant les débats, Johanna Rolland, maire de Nantes, seule femme présidente des 22 métropoles françaises, savait la complexité de la question posée par le Printemps des Fameuses : comment faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes ?

Cette 4e édition du Printemps des Fameuses restera marquée par son entrée dans une nouvelle dimension. Pour la première fois, l’événement s’est joué à guichets fermés, plus de 720 personnes ayant répondu à son appel : des femmes (beaucoup), des hommes (moins, mais quand même), de toutes fonctions, tous âges et toutes sensibilités. Organisé cette année à Stereolux, Trempolino et Atlanbois, le Printemps s’est consommé comme un festival : formats variés, plénières, stand-up, concert, ateliers, déjeuner networking…

MARQUER LES ESPRITS, ÉVEILLER LES CONSCIENCES

Avec Laurence Parisot ou Réjane Sénac, le ton était donné dès l’ouverture pour un thème percutant : la Révolution ! Une promesse que l’on ne pouvait aborder ni dans l’outrance, ni dans le simplisme. Pour la tenir, 35 intervenant.e.s reconnus, à l’ambition commune mais aux sensibilités et opinions différentes se sont relayés avec un haut niveau d’expertise pour un programme à spectre large d’une quinzaine de séquences.

« Economie, écologie, sport, culture, sexe… et sexisme, nous voulions faire la démonstration que la question de l’égalité réelle femmes-hommes touchait tous les sujets majeurs de notre époque et qu’elle offrait des perspectives palpitantes de reformatage de notre vieux logiciel patriarcal. C’est une cause à la fois juste et nécessaire, et Nantes a un rôle à jouer pour la faire progresser », précise Eric Warin, directeur du CCO et organisateur du Printemps des Fameuses.

Tour à tour inspirant, bousculant, émouvant ou drôle, le Printemps des Fameuses version 2017 a réussi son pari : marquer les esprits, éveiller les consciences et ouvrir le débat.

RENDEZ-VOUS LE 23 MARS 2018

La journée, qui avait commencé en musique avec Clémence, jeune percussionniste de 16 ans au conservatoire de Nantes, s’est achevée par un concert piano-voix de l’artiste, compositrice et interprète Jeanne Cherhal. Deux séquences inattendues qui, enveloppant une programmation de haut niveau, ont fait du Printemps des Fameuses un événement unique en son… genre.

De quoi faire écho aux mots de Madame la Maire : « Nantes peut véritablement devenir un laboratoire de l’égalité femmes-hommes ».

A nous de jouer !

Rendez-vous vendredi 23 mars 2018 pour la 5e édition du Printemps des Fameuses.

PHOTOREPORTAGE

Photos : © Antoine Monié

PORTRAITS

Photos : © Garnier Studio

ELLES / ILS Y ÉTAIENT

Témoignages

"Un grand bravo à toutes les personnes qui ont fait de cet événement une si belle réussite. C'était mon premier Printemps et j'avoue avoir été impressionnée par la qualité de la programmation et l'organisation millimétrée ! C'est bien la première fois que je vois l'équipe organisatrice d'un événement aussi zen! C'était top!"

Diata N’Diaye, Présidente de l'association Résonantes - Fameuse

"En toute honnêteté, j'ai été impressionné par le niveau de qualité de ce que j'ai vu : original, très pertinent, drôle et sympa, excellente interaction avec le public... BRAVO !"

Antoine de Gabrielli, Chef d'entreprise et fondateur de Companieros - Intervenant

"Merci pour cette belle occasion de rencontres et de réflexions ! C'était un très bel événement, important, nécessaire et vivifiant. Son potentiel d'expansion et d'influence est important, nous resterons très attentifs à vos activités !"

Un.e participant.e

"La qualité des intervenants, la diversité et la pertinence des opinions présentés, m’ont particulièrement marqué. De
nombreuses notions, notamment celles apportées par P. Scharnitzky, sauront être retranscrites dans ma pratique professionnelle. Un grand merci à tous les collaborateurs également, l’accueil était fantastique."

Pierre Valenzuela, Chargé de développement de l’emploi et des territoires - DIRECCTE des Pays de la Loire

"Première fois pour moi et j'en sors grandie. Une vraie prise de conscience bien loin des vieux clichés du féministe."

Un.e participant.e