Le Printemps des Fameuses | Organisé par le CCO et BFN le 18 mars 2016 à Nantes
Le Printemps des Fameuses, une journée de réflexion et de débats autour de l’égalité femmes-hommes dans la sphère professionnelle.
Action, féminisme, égalité professionnelle, mixité
5
home,page,page-id-5,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.9,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.1,vc_responsive

PLACE A L’ACTION !

Entre 1942 et 1944, Frances Green, Margaret (Peg) Kirchner, Ann Waldner et Blanche Osborn ont servi dans l’armée de l’air américaine. Pour la seule raison qu’elles sont des femmes, elles n’ont jamais reçu les honneurs militaires.

Des années de sensibilisation et de débats n’ont engendré que de trop lents progrès :
70 ans plus tard, dans l’univers professionnel, l’égalité homme-femme reste tristement un vaste chantier.
En France, seulement 10% des PDG sont des femmes.
Elles gagnent encore 18% de moins que les hommes
à compétences égales.

Pour faire bouger les lignes, le printemps des fameuses 2015
incitait les femmes à être ambitieuses.
L’édition 2016 appelle chacun, homme et femme, à passer à l’action.

RETOUR EN VIDÉO

RETOUR EN IMAGES

VIDÉO : LES PLÉNIÈRES EN REPLAY

LE PROGRAMME 2016

8h45

ACCUEIL

9h15

OUVERTURE MATINÉE

Animateurs Marie Donzel & Eric Warin

9h25

PLENIÈRE

DEMANDER ? EXIGER ? NÉGOCIER ?

Jean-Edouard Grésy,
anthropologue, docteur en droit et auteur de nombreux ouvrages.
Président de la société AlterNego, il accompagne les cadres dirigeants dans la conduite opérationnelle de leurs négociations et intervient en tant que médiateur.

« Qui ne demande rien n’a rien ». Tout le monde connaît l’adage. S’applique-t-il aux questions de la mixité ? Faut-il seulement oser demander ou faut-il exiger plus d’égalité femme-homme ? Faut-il admettre que le conflit peut-être un moyen de faire bouger les choses et que le rapport de force ou l’épreuve de force est une voie salutaire et légitime ?

10h

PLENIÈRE

ASSUMER !

Eli Flory,
Professeure agrégée de littérature
Auteure de « La Barbe d’Olympe de Gouges et autres objets de scandales »

Coco Chanel, Brigitte Bardot ou Mae West : toutes ont été jugées scandaleuses parce qu’elles comptaient bien vivre comme elles l’entendaient. Revendiquer plus l’égalité peut-il encore être considéré comme un objet de scandale ?

10h50

ATELIERS EN PARALLÈLE

1

ENTREPRENDRE

Par Frédérique Clavel, présidente fondatrice des Pionnières, premier incubateur au féminin de services innovants. Co-dirigeante de Mix For Value, compagnie d’Investissement, elle a présidé l’Agence Pour la Création d’Entreprises jusqu’en 2014.

Les femmes ne représentent en France que 30% des créations d’entreprise et ce taux stagne depuis plusieurs années. Seule 1 sur 10 des entreprises innovantes nouvellement créées sont dirigées par des femmes. Les comparaisons internationales montrent que la France est en retard par rapport à ses voisins. Ce retard est préjudiciable aux femmes. Il est surtout préjudiciable à notre économie. Encourager l’entrepreneuriat féminin, c’est aussi une clé du succès pour notre économie et un levier pour la compétitivité et l’emploi.

2

MENTORER

Par Garance Yverneau, créatrice de 5A Conseil, gestion de carrière au Féminin, mentorée dans le cadre du programme WBMI.

Le mentoring est une forme de soutien proposé par une personne expérimentée en matière de parcours académique, à une personne débutante, qui bénéficie ainsi de son expérience et de ses conseils.

3

DÉBUSQUER

Par Pete Stone, expert biculturel franco-britannique de la diversité et de la mixité. Fondateur de Just Different.

A travers un jeu de rôle de jury d’assise, l’atelier permet de découvrir l’influence des stéréotypes sur notre vision du monde, sur nos comportements, sur nos décisions.

4

ACCELERER

Par Elisabeth Ferro-Vallé, Ingénieure AFNOR, spécialiste en conduite de projets Egalité Professionnelle.

Malgré des acquis incontestables, le chantier de l’égalité femme-homme reste immense. Comment obtenir sa mise en place concrète dans l’entreprise ? Quelles méthodes, quels dispositifs, quels process utiliser pour une application concrète et efficace ? En la matière il semble apparaître une tendance claire : les organisations qui progressent de manière constante et significative en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sont celles qui adoptent une démarche systémique et non au coup par coup.

5

RECRUTER RÉMUNÉRER PROMOUVOIR 

Par Aline Crépin, directrice de la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) du Groupe Randstad France. Elle a coordonné les travaux ayant conduit à l’obtention du label égalité professionnelle en octobre 2008 puis du label Diversité en janvier 2009, renouvelés depuis lors.

Le code du travail interdit la discrimination positive. Une offre d’emploi ne peut donc pas être sexuée. Pensée initialement et notamment pour favoriser l’embauche de femmes à des postes réservés jusqu’alors par conformisme ou par conviction à des hommes, cette mesure est-elle un frein pour la féminisation du management ? Comment dans ce contexte viser l’égalité F/H à tous les échelons ?

11h50

S’ENGAGER

Entrepreneur, législateur, militant… quel est le meilleur levier d’engagement pour faire évoluer la mixité ? Plateau de « Fameuses » impliquées à divers titre dans l’action.

12h45

PAUSE DEJEUNER – NETWORKING

14h15

PLENIÈRE

PROVOQUER

Par Eloïse BOUTON, journaliste et auteure de « Confession d’une ex Femen »

La provocation peut-elle être une arme pour faire avancer les choses. Happenings publicité, créations artistiques … jusqu’ou peut-on aller pour faire bouger les lignes ? Témoignages d’Eloïse Bouton, féministe et cash, spécialiste de rapp, rouleau compresseur … et ex Femen qui en est revenue. Elle nous explique pourquoi.

14h45

ATELIERS EN PARALLÈLE (60 min)

1

ENTREPRENDRE

Par Frédérique Clavel, créatrice des « Pionnières », routière de l’entrepreneuriat au féminin, elle préside l’Agence pour la création d’entreprises, une association chapeautée par les pouvoirs publics qui renseigne sur les démarches et les structures d’accompagnement.

Les femmes ne représentent en France que 30% des créations d’entreprise et ce taux stagne depuis plusieurs années. Seule 1 sur 10 des entreprises innovantes nouvellement créées sont dirigées par des femmes. Les comparaisons internationales montrent que la France est en retard par rapport à ses voisins. Ce retard est préjudiciable aux femmes. Il est surtout préjudiciable à notre économie. Encourager l’entrepreneuriat féminin, c’est aussi une clé du succès pour notre économie et un levier pour la compétitivité et l’emploi.

2

MENTORER

Par Garance Yverneau, créatrice de 5A Conseil, gestion de carrière au Féminin, mentorée dans le cadre du programme WBMI.

Le mentoring est une forme de soutien proposé par une personne expérimentée en matière de parcours académique, à une personne débutante, qui bénéficie ainsi de son expérience et de ses conseils.

3

DÉBUSQUER

Par Pete Stone, expert biculturel franco-britannique de la diversité et de la mixité. Fondateur de Just Different.

A travers un jeu de rôle de jury d’assise, l’atelier permet de découvrir l’influence des stéréotypes sur notre vision du monde, sur nos comportements, sur nos décisions.

4

ACCELERER

Par Elisabeth Ferro-Vallé, Ingénieure AFNOR, spécialiste en conduite de projets Egalité Professionnelle.

Malgré des acquis incontestables, le chantier de l’égalité femme-homme reste immense. Comment obtenir sa mise en place concrète dans l’entreprise ? Quelles méthodes, quels dispositifs, quels process utiliser pour une application concrète et efficace ? En la matière il semble apparaître une tendance claire : les organisations qui progressent de manière constante et significative en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sont celles qui adoptent une démarche systémique et non au coup par coup.

5

RECRUTER RÉMUNÉRER PROMOUVOIR

Par Aline Crépin, directrice de la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) du Groupe Randstad France. Elle a coordonné les travaux ayant conduit à l’obtention du label égalité professionnelle en octobre 2008 puis du label Diversité en janvier 2009, renouvelés depuis lors.

Le code du travail interdit la discrimination positive. Une offre d’emploi ne peut donc pas être sexuée. Pensée initialement et notamment pour favoriser l’embauche de femmes à des postes réservés jusqu’alors par conformisme ou par conviction à des hommes, cette mesure est-elle un frein pour la féminisation du management ? Comment dans ce contexte viser l’égalité F/H à tous les échelons ?

16h

RÉAGIR

Par Guy Mamou-Mani, coprésident du Groupe Open, président de Syntec Numérique et membre du Haut Conseil à l’égalité femme-homme, il est l’initiateur de l’appel #JamaisSansElles.

16h45

S’AMUSER

Retour sur la journée avec un spectacle interactif de la Belle Boite

LES INTERVENANTS

Jean-Edouard Gresy

Anthropologue, docteur en droit et auteur

Eli Flory

Professeure agrégée de littérature. Auteure de « La Barbe d’Olympe de Gouges  et autres objets de scandales »

Frédérique Clavel

Présidente fondatrice des Pionnières

Garance Yverneau

Créatrice de 5A Conseil, gestion de carrière au Féminin

Pete Stone

Expert biculturel franco-britannique de la diversité et de la mixité. Fondateur de Just Different.

Elisabeth Ferro-Vallée

Ingénieure AFNOR, spécialiste en conduite de projets Egalité Professionnelle

Aline Crépin

Directrice RSE du Groupe Randstad France

Eloïse BOUTON

Journaliste et auteure de « Confession d’une ex Femen »

Guy Mamou-Mani

Président de Syntec Numérique, co-président du Club des gentlemen #JamaisSansElles

Gaëlle Abily

Adjointe à la culture à la ville de Brest

Laurence Vernay

Dirigeante Saje Avocats et Présidente Femmes Cheffes d'entreprises Pays de la Loire

Dominique Buzoni-Gatel

Directrice Générale Oniris

Séverine Pirault

Co-fondatrice Intuiti & CEO Keople

Christel Le Coq

CEO E_Sensory

Eric Warin

Directeur du CCO

Marie Donzel

Directrice de Donzel & Compagnie

INFOS PRATIQUES

Vendredi 18 mars 2016 de 8h45 à 17h
au CCO, Tour Bretagne, Nantes
02 40 20 23 23

Google Map

CONTACTEZ-NOUS

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

LES ORGANISATEURS

Initiateurs du site des femmes qui donnent des ailes à l’Ouest www.lesfameuses.com, le CCO et BFN sont les organisateurs de la 3e édition du Printemps des Fameuses. Dirigeantes, élues, expertes, journalistes, artistes, championnes… les “Fameuses” ne sont pas forcément connues, mais toutes gagnent à l’être. Destiné aux recruteurs, aux médias, ou aux organisateurs de conférences, www.lesfameuses.com met en valeur des profils de femmes très qualifiées jouant un rôle éminent dans le grand Ouest.

Tête de réseau des milieux économiques dans l’Ouest, le CCO est une association, destinée à crée les conditions favorables aux échanges, à l’intelligence collective et à l’émergence d’idées nouvelles. Il est donc bien placé pour constater que les réseaux sont très majoritairement masculins. Producteur ou coproducteur de manifestations économiques régionales de référence : Trophées Territoires Innovation Pays de la Loire, Nouveaux décideurs nantais, Forum RH… il est aussi bien placé pour constater que  les femmes sont sous représentées dans les manifestations et tables rondes professionnelles.
Il a créé les «  Fameuses » il y a 4 ans pour faire changer les choses.

www.cco-nantes.org

Association créée en 2006, Business au Féminin à Nantes a pour mission de promouvoir les talents féminins dans les entreprises et organisations. Elle réunit des femmes de la région exerçant une activité professionnelle à responsabilité en entreprise ou en lien avec l’entreprise.

www.businessaufeminin.fr

LES PARTENAIRES