Enedis lance la première Offre de Raccordement Expérimentale

[ADHÉRENT] Enedis poursuit son engagement en faveur de la transition énergétique et a lancé en novembre 2018 la 1re Offre de Raccordement Expérimentale (ORE) avec régulation dynamique de tension, avec la mise en service d’une cogénération au sein du Groupe René BRIAND à Saint-Julien-de-Concelles, en Loire-Atlantique.

L’Offre de Raccordement Expérimentale

Cette solution s’inscrit dans le cadre du projet SMILE (SMart Ideas to Link Energies) pour le déploiement à grande échelle des réseaux électriques intelligents en France.

Elle permet de favoriser l’insertion des productions locales dans le réseau existant et de réduire, pour certaines situations, une partie de l’investissement avec, par exemple, un raccordement plus rapide et économique.

Le Groupe René BRIAND est le tout premier producteur à tester de 2018 à 2020 cette offre de raccordement expérimentale avec régulation dynamique de la tension, pour raccorder au plus près du réseau public de distribution existant une cogénération, évitant ainsi une extension de réseau haute tension et un moindre investissement pour le producteur.

Pour les maraîchers, l’énergie est une attention de tous les instants. Suivant le type de plants et la période de livraison, il est nécessaire de compléter l’énergie solaire par du chauffage et de l’éclairage.

Pour répondre à ses besoins, le Groupe René BRIAND a fait le choix de la cogénération qui produit simultanément de la chaleur et de l’électricité. La puissance électrique de son installation de 4.4 MW est raccordée au réseau de distribution public d’électricité moyenne tension 20 000 volts.

La régulation dynamique de tension

Lorsqu’un nouveau site de production d’énergie est raccordé au réseau, il injecte de l’électricité supplémentaire, ce qui impacte la gestion de la tension.

Afin d’assurer un fonctionnement optimal de l’électricité chez ses clients, Enedis s’engage à fournir une tension respectant des limites règlementaires et contractuelles. Pour éviter des variations au-delà des limites fixées, des capteurs sont installés dans les postes source, le réseau et les sites de forte production.

Les mesures remontent en temps réel à l’Agence de Conduite Régionale où un algorithme calcule en permanence la tension sur toute la zone.

A l’approche des limites contractuelles, l’Agence de Conduite Régionale envoie automatiquement la consigne appropriée au poste source pour garantir le maintien de la tension dans la plage autorisée.

Si cette expérimentation est concluante, cette solution pourra être déployée pour favoriser l’insertion des énergies locales, au meilleur coût pour la collectivité, lorsque les conditions d’utilisation seront réunies.

En savoir plus sur Enedis dans l'annuaire des adhérents du CCO