5 bonnes raisons de venir au Printemps des Fameuses si vous êtes une entreprise

Vous êtes dirigeant.e, manager ou salarié.e d'une entreprise ? Voici le Top 5 des raisons de participer ou de faire participer, vendredi 17 mars prochain, à la 4e édition du Printemps des Fameuses.

  1. Parce que la question de l’égalité entre les femmes et les hommes est un levier de développement incroyablement sous-exploité dans l’entreprise : les entreprises qui ont la gouvernance la plus mixte ont un résultat opérationnel supérieur de 48 % et 69 % des entreprises qui ont mis en place une politique de diversité/mixité voient leur image de marque s’améliorer. Globalement, 12 % de croissance mondiale pourrait être générée par une diminution de 50 % des inégalités femme-hommes à l’horizon 2030*.
     
  2. Parce que le travail d’évangélisation concerne toutes les strates de votre structure : direction générale, des ressources humaines, managers… autant de personnes pouvant s’enrichir de cet événement.
     
  3. Parce que le Printemps des Fameuses est un événement positif, ouvert aux femmes autant qu’aux hommes, qui ne considère le féminisme ni comme une religion ni comme un dogme, mais plutôt comme une vision du monde qui doit s’écrire au pluriel.
     
  4. Parce qu’avec un plateau d’intervenants de haut vol, de Réjane Sénac, chargée de recherche CNRS-CEVIPOF à Patrick Scharnitzky, psychosociologue, en passant par Camille Emmanuelle, journaliste et auteure, le Printemps des Fameuses promet d’être inspirant. La première qualité que vous recherchez lorsqu’il s’agit de cocher un événement sur votre agenda.
     
  5. Parce que Laurence Parisot, patronne des patrons de 2005 à 2013, ouvrira la journée. Antoine de Gabrielli, fondateur de Happy Men, parlera d’équilibre des temps de vie, Yves Deloison, nous interrogera sur la notion de carrière en 2017…
     

[BONUS] Parce que vous ne perdrez pas votre temps. Et pour cela, faites-nous confiance.

Intervenant.e.s, thématiques, programme et inscription sur le site du Printemps des Fameuses.